itfrende

Les Résidences

Le complexe immobilier est subdivisé en quatre portions:

  • La maison appelée maintenant «ARIA» composée: dans la partie haute, d’un bâtiment qui se distingue, sur la façade vers la mer, par deux portes-fenêtres avec un arc en ogive de style néogothique fin du dix-neuvième siècle, rarement documenté sur les Îles Éoliennes et bien conservé; dans la partie basse, d’un bâtiment qui était à l’origine un petit auvent, transformé en un édifice fermé, et qui se distingue par trois arcs sur sa façade vers la mer.
  • La maison appelée maintenant «FUOCO», qui s’articule sur deux hauteurs, l’inférieure destinée à l’origine à des pièces de service, et la supérieure destinée à l’habitation, dont l’auvent le plus grand, à l’avant du bâtiment, a une conformation différente par rapport aux images du passé.
  • La maison appelée maintenant «TERRA», qui s’articule elle aussi sur deux niveaux et est contemporaine de l’édifice «FUOCO», à l’extrémité septentrionale de laquelle se trouve une petite rue privée en escalier appartenant maintenant à la maison appelée «ACQUA», qui sert de communication entre la route publique et la cour de l’ensemble immobilier.
  • La maison appelée maintenant «ACQUA», développée seulement au niveau du rez-de-chaussée, à la même hauteur que la cour, dont elle constitue la fermeture sur la face septentrionale de tout le complexe immobilier.

La consistance différente des corps de bâtiment réalisés autour du plateau naturel préexistant surplombant la mer et servant de cour commune, la présence d’un parcours extérieur pour accéder à la plage et à d’autres artéfacts comme un petit puits appelé «carcara», réalisé sur les roches volcaniques pour produire de la chaux, le pont en arc rampant entre la plage et la falaise au-dessous du complexe immobilier, et un petit entrepôt lié à l’activité de production de chaux et de pierre ponce qui était transportée par des barques en mesure d’atteindre, directement de la mer, ce même entrepôt grâce à un point d’abordage, permettent de reconstruire avec certitude la double destination du complexe: accueillir des activités de production typiques de l’île dans les corps de bâtiment proches de la mer, et accueillir les habitants dans les corps de bâtiment supérieurs, accessibles par le sentier, aujourd’hui via Sparanello.